idheapBADACBase de données des cantons et des villes suisses
 

Français | Deutsch

  • La BADAC

    • Groupe de recherche

    • Groupe d'accompagnement

    • Aide à la navigation

    • Visites du site

  • Actualités

  • Publications

    • Revue de presse

    • Recensions

  • Mandats, recherche, enseignement

    • Mandats - recherches

    • Enseignement - Conférences

  • Tableaux thématiques

    • Cantons

    • Villes

  • Chiffres clés

    • Cantons

    • Villes

  • Portraits régionaux

    • Portrait par canton

    • Portrait par canton: justice

    • Portrait par ville

  • Base de données

    • Tableaux thématiques

    • Cantons

    • Villes

  • Atlas de l'Etat

  • Terminologie et usage

    • Abréviations

    • Définitions

    • Typologies

    • Droits d'usage

  • Enquêtes

    • ESAC 2008

    • ESAC 2004

    • ESAC 2002

    • ESAV 1999

      • Résultats

    • ESAC 1997

      • Résultats

    • ESAC 1991

      • Résultats

    • Sigma (BD-enquêtes)

  • Elections

    • Cantonales 2011

    • Cantonales 2007

    • Municipales

  • Autres prestations

    • Organigrammes

    • Palmarès des villes

      • Palmarès 2010 (Romandie)

      • Palmarès 2005 (Suisse)

      • Palmarès 2004 (Romandie)

    • Cartographie

    • Archives - Nomenclatures

      • Cantons (Excel)

      • Villes (Excel)

  • Liens

  • Contact

    • Adresses "Cantons"

    • Adresses "Villes"

  • Login BADAC

Actualités

Actualités de la BADAC

La BADAC suit au plus près l’évolution des dossiers touchant l’administration publique, la politique suisse et les réformes liées au fédéralisme.

tout ouvrir tout fermer

2016

26.09.2016 Journées suisses de la statistique publique à Neuchâtel
 

Le thème de la conférence 2016, qui a eu lieu les 15-16.9 sur le site de Microcity à Neuchâtel, s’intitulait « La statistique comme outil de pilotage ». Programme. Atelier 4: Limites, risques et potentiels des outils de pilotage à la lumière d'exemples concrets (animation: D. Fink). Ex.2 La base de données des cantons et des villes suisses et les potentiels du benchlearning politico-administratif en Suisse.

17.08.2016 Nouveaux indicateurs et mises à jour permanente des informations
 

Grâce au soutien de partenaires externes et de sponsors, la BADAC poursuit constamment ses développements avec la mise à disposition de nouveaux indicateurs utiles (souvent inédits) à la compréhension des réformes du fédéralisme et comme service à la Cité. Les thèmes soutenus actuellement relèvent des domaines de la justice (a), de la santé (b) et des finances publiques (c): a) Condamnations pour 1000 habitants 1990-2014 selon le motif: code pénal CP, loi sur la circulation routière LCR, loi sur les stupéfiants LStup; et part des condamnations selon CP en % de l’ensemble des condamnations; sociétés inscrites au registre du commerce RC (N) et taux pour 1000 habitants, superficie des cantons en hectares (ha) et superficie pour 1000 hab.; b) nombre d’hôpitaux 2003-2014 et densité pour 1000 hab., nombres d’EMS 2006-2014 et densité pour 1000 hab., c) dépenses cantonales (et communales) pour l'ordre, la sécurité publique et la défense 2013, en 1000 CHF et par hab.; dépenses cantonales (et communales) pour la justice 2013 et par hab.; dépenses cantonales (et communales) pour la santé 2008-2013, en 1000 CHF et par hab.; dettes des cantons et de leurs communes 1990-2013 par hab.

08.04.2016 Portrait statistique (+) & comparatif d'impôts (++) des villes / communes, & détection automatique des variations (+++) 2011-2014
  La BADAC s’enrichit de nouveaux outils de visualisation développés par la société TYDAC à l’aide de Google Charts sur la base des données de l’OFS:
a) portrait statistique villes/communes (+) (cliquer sur le «r» pour «resume»). Le «r» fournit des indications par ville relatives à la structure socio-démographique, les emplois par secteur, l’utilisation du sol et la répartition des sièges des partis; b) comparatif des niveaux d’impôts (++) communeX / Suisse / cantonX / communeY symbolisé par un «t» (pour «taxes»). Le «t» fournit des informations comparatives pour le niveau d’impôts communaux (en % du revenu brut ou de la fortune) selon le statut des personnes (mariées sans enfants, mariées avec deux enfants, célibataires, rentiers). Les comparaisons peuvent se faire entre deux villes, entre une commune et son canton ou encore entre une ville/commune et le niveau suisse. Toutes communes/villes est précédé désormais du sigle de son canton. BADAC2.0 assure également une détection automatique des variations supérieures à 20% (+++). Les variations positives sont mises en évidence par des cellules vertes, les variations négatives par des cellules roses. Par ailleurs, l’internaute obtient la valeur exacte de la variation en pourcent en passant sur la cellule avec sa souris. Cette innovation est très utile afin de faciliter la vue d’ensemble des tendances interurbaines (N, p.1000 hab.) et inter-cantonales (N, p.1000 hab.) par année, mais aussi afin d’identifier les effets des réformes (N, p. 1000 hab.), des changements de méthode ou encore afin de détecter de possibles erreurs sur une série d’années. Ces développements ont pu être réalisés grâce à des soutiens externes.
22.03.2016 Emplois de la fonction publique dans les villes selon le type d'employeur
 

Les villes suisses se distinguent par des profils très divers en termes de structure des emplois relevant du secteur public et des types de services à la population. Cette diversité est déterminée d’abord par le type d’employeur. Avec 185 emplois en EPT pour 1000 habitants, la ville d’Ittigen (BE, DETEC) arrive en tête en terme de densité d’emplois relevant de la Confédération, devant la capitale fédérale (144), Payerne (VD, aéroport militaire: 90), Köniz (BE, OFSP: 56), Chiasso (TI, Corps des gardes-frontière (Cgfr): 41), Thun et Steffisburg (BE, DMF/EMD: 28 et 26), Hinwill (ZH, DMF 24) et Neuchâtel (OFS : 23). Pour les employés cantonaux, les chefs-lieux se démarquent avec une concentration supérieure à 90 pour 1000 habitants dans les villes suivantes : Liestal (BL 161), Bellinzona (TI 152), Fribourg (FR 146), Aarau (AG 138), Soleure (SO 111), Sion (VS 99), Delémont (JU 97) et Berne (BE 90). La densité des emplois communaux (en EPT p. 1000 habitants), nettement moins élevée, dépasse 23 pour 1000 habitants dans les villes suivantes: Zürich (32), Lausanne (28), Chiasso (26) et Zug (24). Pour les emplois des corporations de droit public (tels que les EPF et les hautes écoles spécialisées), disposant d’enveloppes budgétaire autonomes, les densités les plus élevées d’emplois s’observent à Ecublens (VD, EPFL : 413), à Dübendorf (ZH, Laboratoire fédéral d'essai des matériaux et de recherche EMPA: 44), Zürich (EPFZ, Assurance suisse contre les risques à l’exportation SERV: 38) et Zollikofen (BE, Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires HAFL: 23). La répartition des emplois selon le type d’employeur (hors Confédération) découle de choix politico-administratifs propres aux cantons et aux villes, déterminés par le degré de décentralisation attendu de la population et de ses autorités, mais aussi par les contraintes du territoire (v. Atlas de l’Etat).

2015

15.10.2015 Impôts et dépenses publiques variables
 

Le réseau de connaissances sur les administrations publiques suisses (SSSA) publie, environ tous les deux mois, un article de focalisation illustré de cartes (se basant sur les données de la BADAC) - portant ici sur le thème suivant:

Impôts et dépenses publiques variables

Une Suisse polycentrique et multifonctionnelle ou du fédéralisme coopératif à la concurrence fiscale.

18.09.2015 BADAC+++ nouveaux instruments d'analyse du fédéralisme performants
 

La BADAC poursuit son développement en proposant de nouvelles fonctionnalités facilitant l’analyse des structures et de l’organisation fédéralistes: a) ajout d’un niveau Confédération (CH+), permettant d’inclure les données de la Confédération, assurant une comparaison multi-niveaux: Confédération, cantons et communes ; b) sélection de séries d’années (CH++), développant les analyses temporelles sur un quart de siècle (1990-2015); c) distinction des types de valeurs manquantes (CH+++) (NA: data not available; NAP: situation not applicable), garantissant une plus-value informationnelle significative par cellule de réponse.
Ces nouveaux développements de la BADAC ont pu être réalisés grâce au soutien des autorités judiciaires cantonales et fédérales, lesquelles disposent désormais d’une base de données statistiques intégrée relative à la justice (800 variables portant sur le budget, l’organisation, le personnel, les activités et l’évaluation du système judiciaire). Ces données sont disponibles sous formes d’indicateurs, de portraits régionaux ou de tableaux thématiques dynamiques accessibles par simples clics. Ces statistiques font actuellement l’objet de contrôles de qualité et de validation. Elles sont réservées aux autorités judiciaires des cantons et de la Confédération jusqu’à nouvel avis.

01.04.2015 Gouverner à l’heure de la nouvelle gestion publique
 

Le réseau de connaissances sur les administrations publiques suisses (SSSA) publie, environ tous les deux mois, un article de focalisation illustré de cartes (se basant sur les données de la BADAC) - portant ici sur le thème suivant:

Gouverner (les administrations cantonales) à l’heure de la nouvelle gestion publique

Les nouvelles méthodes de gestion publique se sont généralisées dans les administrations cantonales, suivant un axe Nord-Est Sud-Ouest.

08.03.2015 Effectifs de la fonction publique centrale selon le type d’employeur 2001-2012
 

L’OFS vient de publier les derniers chiffres de la nouvelle statistique de la structure des entreprises 2012 (STATENT, chiffres encore provisoires). Ces résultats, convertis en équivalent plein temps (EPT), permettent de suivre la transformation de l’organisation de l’Etat depuis le début des années 2000, avec un renforcement significatif des administrations publiques cantonales dans la plupart des cantons. Les emplois des administrations publiques communales suivent une tendance inverse dans la majorité des cantons s’expliquant, entre autre, par une large reprise en main de prérogatives communales par les cantons, conformément aux attentes de la nouvelle péréquation financière (NPF) et de la répartition des tâches (RPT). Il y a toutefois des exceptions pour les cantons les plus riches (BS, GE, VD, ZG) où l’échelon communal s’est également renforcé au cours de cette période. Parallèlement, le processus d’externalisation déjà décrit dans nos recherches se confirme, avec une croissance significative des emplois des «corporations de droit public». Entre 2001 et 2012, les emplois de la Confédération ont augmenté de 11%, soit au même rythme que la population générale mais en dessous de la population active (+17,2%). L’OFS précise dans ses communiqués que « les chiffres obtenus grâce à la nouvelle STATENT sont nettement plus élevés que ceux du recensement des entreprises de 2008, tant pour le nombre des entreprises que pour celui des emplois. Cet écart est essentiellement dû à l'élargissement de l'univers considéré (avec une meilleure couverture des) petites entreprises et des micro-entreprises ainsi que des micro-emplois ». Notons toutefois ici que ce type d’emplois touche peu le secteur public. Par contre et par domaine, les enseignants du primaire et du secondaire I ont été attribués à l'employeur cantonal dès 2011, ce qui explique une partie de la hausse des emplois cantonaux, respectivement la baisse des emplois communaux. NB. L’OFS a instauré depuis 2011 un relevé annuel basé sur des données de registres (registres des caisses de compensations AVS/AI/APG et Registre des entreprises et des établissements) qui renseigne sur les entreprises et les emplois soumis à une cotisation AVS obligatoire (salariés et indépendants dont le revenu annuel minimum se monte CHF 2'300 /an) (Source: OFS-STATENT; Foire aux questions FAQ). NB1. Entre 2001 et 2012: augmentation de 17% pour les quatre types d'employeurs: canton + districts + communes + corporations de droit public; uniquement emplois communaux: -25%), NB2. Pour les analyses longitudinales, nous conseillons de partir de l'année 2001, respectivement 2005.
Articles au format pdf: 08.03.2015 | Le Matin Dimanche, Sonntagszeitung (analyse -"étude" A. Haederli); 10.03.2015 | Interpellation PLR-VD; 13.03.2015 | revue de presse: ats-newsnet, RTS-info, 24h; 23.03.2015 | 24h. | Réponse du Conseil d'Etat vaudois 17.06.2015 (DFRE, 15_INT_361).
Des chiffres pour déchiffrer la politique publique: Emplois communaux des villes vaudoises (EPT, p. 1000 habitants) (commentaires bienvenus).

NB Aucun moyen financier à disposition de la BADAC pour réaliser une étude (le chef de projet n'a fait que de transmettre les chiffres demandés par la presse, livrés par l'OFS, transformés en indicateurs).

19.01.2015 Rencontre nationale sur la promotion de l’égalité salariale dans le secteur public
 

Berne, 19.01.2015 - Aujourd’hui à Berne, des membres d’exécutifs communaux, cantonaux et fédéraux de toute la Suisse se sont réunis pour débattre de l’égalité salariale entre femmes et hommes dans l’administration et les marchés publics. Cette rencontre a débouché sur la décision d’explorer de nouvelles pistes pour renforcer la promotion de l’égalité salariale. Les participants ont par ailleurs défini les besoins dans ce domaine et évoqué les pratiques qui ont fait leurs preuves (Communiqué de presse EDI). Rapport IDHEAP-ESEHA sur le contrôle des pratiques salariales. Dernière modification: 10.03.2015 | Dimension: 1779 kb | Format: PDF

2014

17.12.2014 Evolution des structures administratives
 

Le réseau de connaissances sur les administrations publiques suisses (SSSA) publie, environ tous les deux mois, des articles de focalisation illustrés de cartes (se basant sur les données de la BADAC) - portant ici sur le thème suivant:

Evolution des structures administratives

Les réformes cantonales récentes ont mené à une diminution du nombre de département et à une harmonisation des structures administratives.

11.09.2014 Evaluation of the Swiss justice system with extended CEPEJ-data 2012
 

Our paper discusses three topics, first the link between international, national and local (cantonal) interests in the collection of judicial data to improve the efficiency of justice, second the analysis of profile of actors in the field of justice in Switzerland based on CEPEJ-data and, third, the connection between actors profile and new public management reforms/indicators. Data from the adapted CEPEJ-survey for Switzerland (ECEJ) as well as from other sources will be used, the results being illustrated by means of integrated graphical and cartographic tools integrated in the BADAC-project. Conference given in: Speyer (GEAP), GEP XVIII Justice et Administration des tribunaux.

26.05.2014 Les systèmes d’information géographique à l’UNIL, un florilège
 

Le 26 mai dernier, ESRI-Suisse a organisé un mini symposium à l’UNIL en collaboration avec le Centre d'informatique (SIG), lors duquel des chercheurs ont pu présenter leur utilisation des systèmes d’information géographique. Sur la base de nombreuses bases de données liées aux cantons et villes de Suisse, Christophe Koller, chef de projet à l’Institut de hautes études en administration publique, a exploré les possibilités de visualisations offertes par les SIG dans le domaine des activités politico-administratives.

15.04.2014 Organisation et taille de l’Etat en Suisse
 

Le réseau de connaissances sur les administrations publiques suisses (SSSA) publie, environ tous les deux mois, des articles de focalisation illustrés de cartes (se basant sur les données de la BADAC) - portant ici sur le thème suivant: Organisation et taille de l’Etat en Suisse

La première force de l’Etat réside dans ses employés! Cet article décrit la répartition et l’évolution du personnel de la fonction publique selon le type d’employeur: Confédération, cantons, communes et corporations de droit public.

04.02.2014 Profil sociodémographique des parlementaires
 

Le réseau de connaissances sur les administrations publiques suisses (SSSA) publie, environ tous les deux mois, des articles de focalisation illustrés de cartes (se basant sur les données de la BADAC) - portant ici sur le thème suivant: Profil sociodémographique des parlementaires

Le profil des parlementaires cantonaux et des villes reste largement méconnu en Suisse bien qu'ils jouent un rôle central dans la vie politico-administrative. Cet article présente les députés selon la catégorie socioprofessionnelle, l’âge et le sexe.

2013

03.12.2013 Profil des gouvernements cantonaux et des chancelleries
 

Le réseau de connaissances sur les administrations publiques suisses (SSSA) publie, environ tous les deux mois, des articles de focalisation illustrés de cartes (se basant sur les données de la BADAC) - portant ici sur le thème suivant:Profil des gouvernements cantonaux et des chancelleries

Le profil des employés de la fonction publique cantonale se distingue de celui du secteur privé d’abord par une part plus élevée de femmes, peu de jeunes et par une carrière professionnelle plus stable et généralement plus longue.

01.12.2013 Budget de la Confédération 2014
 

Le budget de la Confédération peut avoir une incidence sur les politiques publiques cantonales. Voici un apperçu des décisions du Conseil national, des messages du Conseil fédéral et des rapports de l'Administration fédérale à ce propos:

Débats: Conseil national - Session d'hiver 2013 - Cinquième séance - 02.12.13, Détail des votes.

Messages du Conseil fédéral (2007--2014).

Rapport de l'AFF sur le Budget 2014 (PDF 1.066 Mb).

Rapport de l'AFF sur le Budget des unités administratives 2014 (PDF 1.382 Mb).

07.10.2013 20e anniversaire de la CdC
 

Il y a 20 ans, les cantons fondaient la Conférence des gouvernements cantonaux (CdC). La CdC est la plateforme politique de référence pour le processus de formation de l’opinion entre les cantons. C’est à travers elle que les 26 gouvernements cantonaux ciblent et coordonnent leurs objectifs pour défendre leurs intérêts au plan national, que ce soit en matière de politique extérieure ou européenne, ou dans les affaires intérieures de portée institutionnelle ou générale. En 20 ans d’existence, la CdC s’est imposée comme un important organe d’expression politique des cantons, devenu incontournable aujourd’hui. Communiqué de presse commun de la CdC et du canton de Berne.

Revue de presse: NZZ am Sonntag 6.10.2013; Domaine public 7.10.2013.

01.10.2013 Confédération: indicateurs du programme de la législature 2013
 

Les indicateurs de la législature sont dédiés au suivi des objectifs 2011 - 2015 du Conseil fédéral et du Parlement. Ces indicateurs proviennent d'un système de monitoring qui englobe tous les domaines d'activité de la Confédération. Le système complet comprend 150 indicateurs, dont sont tirés les 44 indicateurs de la législature. Le système de monitoring a été construit par l'OFS sur mandat de la Chancellerie fédérale. Les indicateurs sont utilisés pour la rédaction de l'analyse de la situation publiée dans le Rapport de gestion du Conseil fédéral (V. I et II).

01.09.2013 Personnel de la fonction publique cantonale
 

Le réseau de connaissances sur les administrations publiques suisses (SSSA) publie, environ toutes les six semaines, des articles de focalisation illustrés de cartes (se basant sur les données de la BADAC) - portant ici sur le thème suivant:Personnel de la fonction publique cantonale

Le profil des employés de la fonction publique cantonale se distingue de celui du secteur privé d’abord par une part plus élevée de femmes, peu de jeunes et par une carrière professionnelle plus stable et généralement plus longue.

2012

01.11.2012 Portrait statistique 2012 de l'ensemble des villes suisses
 

La BADAC s’est spécialisée depuis plusieurs années dans le monitorage des villes suisses, en construisant de nombreux indicateurs politico-administratifs et socio-économiques pertinents et fiables. La particularité de la BADAC est de couvrir l’ensemble des villes de plus de 10'000 habitants, répondant ainsi à une véritable demande d’analyse des petites et moyennes cités souvent oubliées par le milieu académique. La population résidente, la population étrangère, le taux de chômage font partie des données contextuelles de base. La population urbaine évolue à un rythme accéléré depuis quelques années, provoquant d’importantes pressions (en terme d'offre d'emplois et de demande de services) alors que les villes tentent de trouver leur place dans le système politico-administratif suisse. Il est dès lors essentiel de pouvoir accéder à des données fiables décrivant leurs caractéristiques propres (lien vers le portrait par ville, les tableaux thématiques et la cartographie interactive) mais aussi permettant de les comparer les unes avec les autres en tenant compte de leur taille respective, de leur situation géographique ou encore de leur appartenance cantonale en deux clics. En 2010, Winterthur a dépassé les 100'000 habitants, rejoignant le groupe des grandes villes. La commune de Carouge, par contre, est redescendue en-dessous des 20'000 habitants. Lucerne a vu sa population augmenter suite à sa fusion avec Littau le 1er janvier 2010, de même qu'Aarau avec Rohr. Le nombre d’étrangers résidents en Suisse a augmenté, plus particulièrement pour les villes genevoises, vaudoises et zurichoises. La décentralisation des dépenses pour la sécurité dépasse 20% pour les villes zurichoises, vaudoises, neuchâteloises et lucernoises.

02.05.2012 Premier Atlas de l'Etat. Le laboratoire fédéraliste suisse à travers 300 cartes
 

L’Etat et ses territoires restent en Suisse largement méconnus, autant au niveau des acteurs, des fonctions et prestations, qu’au niveau de l’organisation. La cartographie statistique permet de situer les administrations publiques et leurs autorités dans l’espace, tout en rappelant leur centralité dans l’organisation socio-économique. Si la Suisse est diverse, culturellement, économiquement et géographiquement, elle fonctionne et s’exprime à travers un modèle d’organisation décentralisée, fédéraliste, via ses cantons et ses communes. Cette géographie politico-administrative est une première, tant par la méthode territoriale multi-niveaux appliquée, que par les thèmes complexes et divers abordés. Il est le fruit d’une collaboration interdisciplinaire entre des chercheurs de la BADAC, projet rattaché à l’Institut de hautes études en administration publique (IDHEAP), du Centre d’informatique de l’Université de Lausanne et des praticiens.
- Commande auprès des éditions NZZ-Libro.
- Communiqué de presse en français et en italien:

  • (PDF, 1.11 Mb)

2011

25.09.2011 Effets des réformes sur l'organisation des administrations cantonales 1990-2010
 

Cette nouvelle étude exploratoire de la BADAC décrit les transformations au niveau des structures et de l’organisation de l’Etat depuis le début des années 1990 en analysant le niveau et l’impact des principes NGP ou d’autres facteurs ayant pu jouer un rôle dans la modernisation des administrations cantonales: force des partis, degré de professionnalisation des législatifs, taille de la population et des administrations, RPT. Il ressort de l’étude qu’un groupe de cantons essentiellement alémaniques, plutôt de taille moyenne à grande (AG, BE, LU, SO, TG, VS, ZH) ont réussi à davantage réformer les administrations selon les principes de la NGP alors que d’autres ont choisi des voies différentes ou médianes (tels que BS, GE, JU, SG, TI, VD). Ces réformes se sont traduites pratiquement partout par un resserrement des structures décisionnelles (modèle ministériel 5/7), par une variation du nombre de services (hausse dans une première phase puis réduction) mais aussi du personnel (plutôt hausse à l’exception de BS et ZH) allant dans le sens d’une convergence des modèles institutionnels déterminée autant par des facteurs externes qu’internes aux cantons.

Modernisation des administrations cantonales 1990-2008. Transformations structurelles et gouvernance administrative. (Modernisierung der kantonalen Verwaltungen 1990-2008. Wandel von Administrativstrukturen und Einführung von Verwaltungsreformen), Working Paper 05b, 2011, 21 pages. (en allemand avec résumé en français; version corrigée; Repris sous: admin.ch-FLAG):

  • (PDF, 381 Ko)

 

14.09.2011 Etat des forces de police du secteur public 1995-2008
 

La question de la sécurité défraie régulièrement la chronique et de plus en plus de voix se font entendre en Suisse afin d’augmenter les forces de police. Mais quel est le niveau des effectifs par canton? La Suisse comptait en 2008 27’818 policiers en équivalents plein temps (EPT), dont 63% étaient employés par les cantons (dont les policiers assermentés + les aspirants + policiers en civils), 20% par les communes et 17% par la Confédération. Sept cantons ne possèdent qu’une police cantonale (UR, SZ, OW, NW, GL, AR, AI). Certains cantons se caractérisent par une forte décentralisation des postes de police sur les communes, à l’instar de Zurich et Vaud (41% des effectifs; cf. carte). D’autres, plutôt situés dans les régions de frontières, profitent d’importants effectifs relevant de la Confédération (SH 55%, BS 43%, TI 30% et JU 28%). Entre 2001 et 2008, le total des emplois des forces de l’ordre relevant du secteur public (y. c. les employés en civil) a crû de 21,5% (avec d’importantes différences entre les cantons), alors que la population augmentait de 6.2%. Bâle-Ville est le canton le mieux doté par rapport à la population (5,5 pour 1000 habitants en 2008). Zurich (4,8) et Genève (4,5) viennent ensuite avec des forces bien supérieures à la densité moyenne (2,8). Ces indicateurs, construits par la BADAC, se basent sur les données du Recensement fédéral des entreprises de l’OFS (NOGA 2008: 8424 "Activités d'ordre public et de sécurité"), complétés par les données de la BADAC. Ils font actuellement l'objet d'une consultation auprès des cantons. NB1. Ce genre comprend l'administration et le fonctionnement des forces de police régulières et des forces auxiliaires financées par les pouvoirs publics ainsi que la police des ports, de la police des frontières et des autres forces de police spécialisées, notamment dans la surveillance de la circulation, l'enregistrement des étrangers et la tenue des fichiers des personnes arrêtées. NB2. Pour l’administration publique, les chiffres de 2005 indiquent une hausse du nombre d’emplois par rapport à 2001. Cette hausse est en partie due à des changements de méthode dans la collecte des données, ainsi qu’à une redéfinition des catégories de salariés prises en considération. Un recours accru aux systèmes centralisés de gestion du personnel a permis d'affiner les données sur les effectifs. Il n’est pas possible de quantifier avec précision les conséquences des diverses adaptations apportées ces dernières années. Celles-ci pourraient expliquer jusqu’à un tiers de l’augmentation du nombre d’emplois observée entre 2001 et 2005. (Source: OFS: N° 0351-0612-80, 30.11.2006).

Article de presse

  • Le Temps 12.9.2011 (PDF, 524 Ko).

Graphiques
(Variation des effectifs des polices cantonales et municipales 2001-2008)

  • Le Temps 12.9.2011 (PDF, 237 Ko).
30.05.2011 Monitoring des villes suisses (2000-2010)
 

Les villes et les agglomérations jouent un rôle de plus en plus en vue dans l’architecture fédéraliste avec un profil souvent différent des cantons auxquels elles se rattachent. Il convient donc non seulement de repérer leur poids dans une optique comparative, mais aussi d’essayer de dresser leur portrait, de présenter leurs spécificités et identité propres en tenant compte des facteurs géopolitiques et socio-économiques. Une nouvelle étude de la BADAC, envoyée gratuitement aux villes qui la soutiennent financièrement, permet de mesurer l’évolution du profil politico-administratif et socio-économique des cités au cours des années 2000-2010. Elle présente de nouveaux indicateurs tels que la répartition des dépenses communales d’après leur affectation, le niveau des inégalités sociales ou encore la variation de la population ainsi que le taux de logements vacants. L’analyse de la force des partis inclut désormais également « les Verts » ainsi que la part des femmes par groupe politique. Ces résultats peuvent être consultés via une nouvelle page synthétique réservée aux élections municipales. Une des forces de la BADAC tient dans ses possibilités de régionalisation dynamique selon différents critères : taille de la ville, région géographique, appartenance cantonale, région linguistique, district ou région économique. Tous les indicateurs présentés dans l’étude sont également disponibles via l’Atlas interactif de l’Etat, assurant par là même une visualisation géographique des phénomènes observés (v. Publications).

Communiqué de presse

  • (PDF, 333 Ko).

Working Paper

  • (PDF, 2574 Ko).

NB. Tous les résultats sont consultables en ligne via notre base de données villes, nos portraits régionaux par ville et notre Atlas interactif de l’Etat.

09.03.2011 20 ans d’observation continue du changement administratif (1990-2010)
 

La Suisse se caractérise, en comparaison internationale, par une forte stabilité politico-institutionnelle et une décentralisation poussée, ce qui explique aussi son attrait et son succès. Or, les administrations se transforment, se réforment constamment, suivant des voies diverses en fonction des attentes de la population, de l’économie mais aussi des forces politiques en présence. La BADAC sert à radiographier ces changements dans une optique comparative relationnelle, en montrant les spécificités cantonales et locales, en détectant les clivages liés aux conditions sociodémographiques, économiques et géo-topographiques des parties constitutives de l’Etat en Suisse. Nos dernières enquêtes mettent l’accent sur les droits politiques, sur le profil et les activités des autorités et du personnel mais aussi sur l’état et l’impact des réformes administratives de ces 20 dernières années. Certains cantons se distinguent largement des autres par leur centralité et leurs richesses avec des moyens considérables pour les administrations. D'autres, à l’inverse, tout aussi riches d'ailleurs, maintiennent un « Etat (plus) svelte ».
Comment les droits sont-ils exploités, quelles sont les pratiques législatives, exécutives mais aussi administratives cantonales? Comment les cantons sont-ils organisés ? Quelle est leur taille et leur profil au niveau des parlements et des gouvernements mais aussi des administrations? Vous trouverez des éléments de réponses dans la nouvelle étude de la BADAC intitulée « Monitoring de l’Etat: Indicateurs pour la mesure comparative des administrations publiques et des autorités cantonales » (v. Publications).
NB. Tous ces résultats sont également consultables en ligne via notre base de données, nos portraits régionaux et notre Atlas interactif de l’Etat.

14.02.2011 40e - Femmes dans les parlements, les gouvernements et les administrations
 

À l’heure du 40ème anniversaire de l’obtention du droit de vote, il est utile de s’interroger sur la place des femmes dans les législatifs, les exécutifs et les administrations publiques centrales des cantons (« Petit Etat »). Il ressort de nos analyses que les femmes restent largement sous-représentées non seulement dans les parlements (24,8% au 31.12.2009) et les gouvernements (21,8% au 31.12.2009) mais aussi au sein des administrations publiques centrales (38,3% au 31.12.2008). Les données de la BADAC font toutefois état d’importants clivages selon la taille des cantons, la situation géographique mais aussi la religion dominante. La part des femmes augmente en effet en fonction du nombre d’habitants tant au niveau des parlements, des gouvernements que des administrations publiques centrales. Actuellement, le plus fort pourcentage de femmes s’observe à Zurich et dans les cantons de la Suisse du Nord-Ouest (AG, BL, BS) alors que la région lémanique se caractérise par une faible représentativité féminine au niveau des gouvernements (9,5% en 2008 et 25,7% au 31.12.2009). À cette même date, quatre cantons s’illustraient avec une part de femmes égale ou supérieure à 40% au gouvernement (SG, ZH, TI, SH) et six cantons possédaient une part de députées supérieure à 30% (BS, BL, ZG, ZH, BE, GE). Les cantons majoritairement protestants sont plus favorables aux femmes que les cantons catholiques, bien que les différences aient tendance à s’amenuiser. Nous observons aussi une corrélation positive significative entre la part des femmes parlementaires et la part des femmes dans les administrations (+0.403*, p<0.05), entre la part des députées et la part des sièges PS dans les gouvernements (+0.599**, p<0.01) tout comme avec la part des sièges écologistes au parlement (+0.501*, p<0.01). La part des employées du « Petit Etat » est également corrélée positivement avec la part des socialistes au gouvernement (0.496*, p<0.05). (v. Publication; Cf. aussi "Femmes à la tête de la police: piège ou défi?", in: Femina).

2010

11.10.2010 Nouvel atlas interactif de l’Etat - Cartographier le fédéralisme suisse
 

Les indicateurs de la base de données des cantons et des villes suisses (BADAC), liés aux possibilités actuelles de cartographie interactive sur Internet (Webmapping) permettent de représenter le fédéralisme à l’aide de cartes. Ce nouvel Atlas interactif de l’Etat, présenté en première suisse et unique en son genre, est le produit d’une collaboration interdisciplinaire étroite entre des politologues-statisticiens de l’IDHEAP, des géographes-cartographes du Centre d’informatique de l’Université de Lausanne et des informaticiens-designers de l’agence fabric : ch. Ce service à la Cité couvre les années 1990 à 2010 et est désormais disponible pour tous gratuitement (accès direct aux cartes). Communiqué de presse:

  • (PDF, 1664 Ko).

Revue de presse: Le Temps, Corriere del Ticino, Tages Anzeiger, Ats.

11.10.2010 Il nuovo atlante interattivo dello Stato - La cartografia del federalismo svizzero
 

Gli indicatori della BADAC (Base Dati dei Cantoni e Città svizzere) uniti al potenziale dei sistemi di cartografia interattiva disponibili su internet (Webmapping) permette ora di visualizzare il federalismo svizzero attraverso delle mappe. Il nuovo Atlante interattivo dello Stato, in prima svizzera ed unico nel suo genere, è il frutto di una stretta e proficua collaborazione interdisciplinare tra politologi e statistici dell’IDHEAP di Losanna, di geografi e cartografi del Centro di informatica dell’Università di Losanna e di designers informatici dell’agenzia fabric: ch. Questo prezioso servizio alla Cité, che copre gli anni novanta fino ad oggi è ormai una realtà aperta a tutti e gratuita (accesso alle mappe). Comunicato Stampa:

  • (PDF, 1671 Ko).

Revue de presse: Corriere del Ticino, Le Temps, Tages Anzeiger, Ats.

08.09.2010 Le profil des administrations publiques à travers leurs dépenses
 

L’analyse économique des activités étatiques se base généralement sur les statistiques des dépenses publiques. Rassemblées par l’Administration fédérale des finances (AFF), celles-ci permettent d’estimer les prestations offertes par l’Etat en distinguant ses principaux domaines d’activités (tâches traditionnelles: administration générale, sécurité; services aux ménages: enseignement, santé, prévoyance sociale; services à l’économie: trafic, environnement, économie). La BADAC offre de puissants outils d’analyse des dépenses publiques (cantons et communes) sous forme de tableaux synthétiques avec des options de régionalisation (p. ex. selon la langue, la taille du canton, la localisation géographique etc.) et de standardisation (par ex. par la population résidente). Les résultats sont exprimés en milliers de francs, en francs par habitant ainsi qu'en pour cent en tenant compte de la répartition des tâches selon la classification fonctionnelle. Ils se basent sur le modèle de compte harmonisé des cantons publié par l’OFS pour 2007 (après déduction des contributions de la Confédération, sans les doubles imputations). Il ressort que 67% des dépenses publiques (canton et communes) couvrent des prestations destinées aux ménages, 15% relèvent de prestations de nature plutôt économique et 18% couvrent des tâches administratives et de sécurité publique. Des différences importantes sont constatées entre les cantons, par exemple en fonction de la culture dominante, de la taille de la population et de la situation géographique. Tous domaines confondus, les cantons de la Région lémanique possèdent un plus haut niveau de dépense par habitant (1604 francs en moyenne), devant les Grisons et Zurich contre 1173 francs pour les cantons de la Suisse centrale. Les dépenses destinées aux ménages sont plus importantes pour les cantons romands (excepté pour l’enseignement et la formation). Zurich se distingue par des dépenses élevées pour la sécurité publique et la prévoyance sociale, les cantons alpins pour le trafic et l’environnement.

23.07.2010 Droits politiques (des étrangers) sous la loupe
 

Les premiers résultats de l’enquête sur les autorités et les administrations publiques cantonales (ESAC08) seront prochainement disponibles sur le site de la BADAC. Ils font actuellement l’objet d’une consultation auprès des cantons avant leur publication dès fin août. Les analyses porteront d’abord sur la gouvernance et la modernisation de l’Etat, les collaborations intercantonales, les interventions policières et sur la transformation du profil de la fonction publique au niveau des cantons. En comparaison internationale, la Suisse est considérée comme un modèle en terme de démocratie directe avec un recours important aux droits d’initiative, de référendum et un nombre de votations très élevé tant au niveau fédéral, cantonal que communal. Or ces droits sont essentiellement réservés aux Suisses alors que les étrangers représentent 22% de la population résidente et 26% de la population active (selon l'Ofs). Pour se faire une meilleure idée de la réalité, la BADAC propose en avant-première un aperçu de l’application de ces droits pour les étrangers : droit de vote (au niveau communal et cantonal), d’élection (au niveau communal et cantonal) et d’éligibilité (au niveau communal et cantonal), nombre de votations, d’initiatives, de référendums (obligatoires, facultatifs), modes d'élection/de sélection des magistrats et des préfets (situation au 31.12.2008; autres résultats provisoires via Sigma).

Document à télécharger relatif à l'élection du procureur général:

  • Article de 24 Heures et Tribune de Genève du 10.8.2010 ( PDF, 366 Ko).
10.05.2010 La BADAC modernise son système de navigation ainsi que sa ligne graphique
 

La BADAC dispose désormais d’une meilleure lisibilité graphique et surtout d’un nouveau système de navigation encore plus performant vous permettant d’accéder à pratiquement tous les résultats en deux clics (portrait par ville et par canton; profil politico-administratif par unité géographique (chiffres-clés villes et cantons); approche thématique optimalisée etc.). La batterie des indicateurs actualisés de l’Etat a été fortement consolidée et développée. L’accès aux résultats des élections se fait également par deux touches avec des possibilités de benchmarking (sélection d’indicateurs) et de monitorage (analyse sous forme de TREND: 1990-2010). Notre portail est ainsi devenu un outil incontournable pour décrypter le fédéralisme et analyser la modernisation des administrations publiques et de l’Etat tant au niveau des villes que des cantons à l’aide de techniques comparatives-multi-niveaux. Bien que la statistique des visites du site atteste déjà d’une large popularité de nos outils (environ 3500 visites par mois), nous comptons sur vous pour diffuser ces informations et éventuellement ajouter un lien sur vos portails respectifs (Communiqué via news aktuell du 11 juin 2010).
NB. Le site est optimisé pour Internet Explorer 7 et Mozilla Firefox 3.

29.03.2010 Elections cantonales bernoises 2010 et réformes politico-administratives
 

La BADAC met constamment à jour les résultats des élections dans les parlements et les gouvernements cantonaux. Elle permet ainsi de suivre l’évolution des sièges ainsi que la force des partis dans les législatifs et les exécutifs dans une optique comparative longitudinale (p. ex. UDC 2003-2010: N et Pourcent).

Les résultats des élections cantonales bernoises du 28 mars 2010 (au gouvernement et au parlement ainsi qu'au Conseil du Jura bernois) revêtent une importance particulière étant donné le rôle de ce canton en terme de population (2e canton après Zürich avec 970'000 résidents permanents), de culture (bilinguisme, canton pivot entre la Suisse romande et allemande), mais aussi en terme de laboratoire des réformes institutionnelles: ajustement des cercles électoraux au nouveau découpage institutionnel correspondant à la décentralisation de l’administration, Conférences et Sous-conférences régionales, Statut spécial pour le Jura bernois et Bienne, autonomie des grandes villes, Conseils régionaux (par ex. Conseil du Jura bernois), nouvelle loi sur les communes etc. Canton pivot, Berne se caractérise donc par d’innombrables innovations depuis l’entrée en vigueur de la nouvelle Constitution cantonale en 1993.

Le «modèle bernois» consiste à rechercher des solutions souples, collaboratives et consultatives devant assurer l’équilibre entre ses parties constitutives marquées par un environnement hétérogène. Au titre des réformes, on notera la réduction de la taille du parlement de 200 à 160 députés, le regroupement des 26 districts en neuf cercles électoraux pour l’élection au Grand Conseil assurant par là même une représentation proportionnelle tout en limitant la clause de barrage pour l’égalité de traitement des suffrages exprimés. Depuis 2008, le « modèle bernois » de l’administration décentralisée découpe le canton de Berne en cinq régions administratives (Oberland, Emmenthal-Haute-Argovie, Berne-Mitteland, Seeland, Jura bernois) et remplace les 26 districts par dix arrondissements administratifs: Berne-Mittelland, Biel-Bienne, Emmental, Haute-Argovie, Jura bernois, Haut-Simmental-Gessenay, Interlaken-Oberhasli, Frutigen-Bas-Simmental, Thoune, Seeland.

Cette solution régionaliste constitue une voie médiane entre une tendance à la cantonalisation des administrations publiques observée depuis 2002 dans le cadre des études de la BADAC, cantonalisation qui s’opère au profit de l’Etat central (la Confédération) mettant aussi les collectivités locales sous pression (incitation des autorités cantonales à la fusions de communes) et remettant en question la voie communaliste dominante dans certains cantons.

 

24.02.2010 Palmarès des villes romandes les plus dynamiques
 

Le magazine économique Bilan vient de publier un dossier portant sur les villes romandes les plus dynamiques sur le plan économique en se basant principalement sur des résultats publiés par la BADAC.

Dix indicateurs ont été retenus, regroupés dans quatre dimensions:

  1. Conditions socio-économiques
  2. Création d’emplois
  3. Construction et coût du logement
  4. Revenu et stabilité sociale

Les résultats ont ensuite été transformés sous forme de rangs pour un échantillon de 30 villes d’au moins 10'000 habitants (y compris Biel-Bienne). Les villes suivantes n’ont pas été incluses dans ce dossier: Grand-Saconnex, Chêne-Bougeries, Villars-sur-Glâne et Gland. Les statistiques utilisées par Bilan proviennent de sources officielles (principalement de l’OFS et de l’AFC), résultats en partie publiés par l’Union des villes suisses via l'Office statistique de la ville de Zurich.

Nous précisons que les indicateurs de la Badac peuvent être consultés pour l’ensemble des 120 villes suisses, avec possibilités de tri ou de regroupement par exemple par canton, par langue ou par classes de taille. L’ensemble des résultats de la Badac peut être consultés via notre base de données-villes ou via notre rubrique « Villes suisses sous la loupe 1990-2009 ». Dans certains cas, des comparaisons peuvent être effectuées entre le niveau cantonal et urbain.

NB Un classement général a été calculé par Bilan. La Badac ne cautionne pas cette méthode et précise que les résultats doivent être analysés par indicateur, respectivement par dimension et ventilés par canton (afin de pouvoir déterminer l’influence politico-administrative), respectivement par la taille de la ville (afin de mesurer la centralité).

Documents à télécharger:

  • Dossier de Bilan ( PDF, 2379 Ko).
  • Etude: à la demande de Bilan, une étude présentant la méthode, les limites, les sources ainsi que les résultats de manière plus détaillée est également mise à disposition des personnes intéressées ( PDF).

 

19.02.2010 Concordat HarmoS: analyse au niveau des villes suisses
 

Une étude récente de la BADAC postule que la forte décentralisation d’un domaine politico-administratif (en l’occurrence au niveau des dépenses pour l’éducation obligatoire) entrave la création d’accords intercantonaux. De tels accords sont négociés au niveau des cantons, par exemple sur la base de l’harmonisation de la scolarité obligatoire. Lorsqu’une tâche est exécutée principalement par les villes et les communes, il ressort que les conditions du concordat ne sont pas négociées par les prestataires de services et les responsables financiers (soit les communes elles-mêmes). Dans la majorité des cantons alémaniques, le niveau communal a beaucoup plus de poids décisionnel dans le domaine des finances scolaires que dans les cantons latins où ces compétences relève davantage du niveau cantonal.

Selon les résultats de cette étude, la forte décentralisation et les compétences élargies des communes expliquent en partie l’opposition au concordat HarmoS dans certains cantons de l’est et du centre de la Suisse. Nous avons observé sur la base des résultats aux votations relatives à Harmos que la part des "oui" diminuait de 6% lorsque les dépenses communales par habitant étaient supérieure de 1000 francs par rapport à la moyenne (dépenses davantage communalisées). D’autre part, l’existence préalable ou non de deux ans d’école enfantine obligatoire (question centrale dans le débat sur Harmos) détermine fortement le débat et l’issue des résultats des villes par canton. Pour les villes qui ne connaissent pas d’obligation, la part des "oui" diminue de 8%.

Documents à télécharger:

  • Etude: Interkantonale Harmonisierung der obligatorischen Schule aus Sicht der Städte: Eine Betrachtung anhand der HarmoS-Abstimmungsresultate, Working Paper IDHEAP, 2/2009, 10 Seiten,  ( PDF)

 

2009

21.12.2009 Evolution de la population étrangère et services de migration
 

Une nouvelle étude de la BADAC, mandatée par le Canton de Vaud, montre que les cantons suisses sont confrontés à une augmentation importante de la population étrangère résidante mais aussi du nombre de frontaliers.

Entre le 1er janvier 2002 et le 31 décembre 2007, le nombre total des entrées a atteint 629'581 au niveau suisse, dont 94'869 uniquement pour le canton de Vaud (+26% et 15% du total des entrées alors que le canton ne représente que 8,7% de la population résidante en Suisse). La bonne conjoncture économique, les assouplissements successifs en matière de politique d’immigration ainsi que le renforcement des pôles de formation expliquent ce phénomène. Les ressortissants de l’Union européenne (UE) immigrés pour motif économique sont les premiers bénéficiaires de cet essor, alors que les arrivées des pays tiers ont été fortement freinées, conformément aux attentes. Dans plusieurs cantons et surtout depuis 2004, les services de migration sont soumis à de fortes pressions et ceci malgré la simplification des procédures pour les ressortissants de l’UE.

L’originalité de cette étude tient au fait qu’elle aborde, pour la première fois, le thème de la population étrangère sous l’angle des activités administratives générées au niveau des cantons. Il s’agit également de la première évaluation présentant dans le détail l’étendue et la multiplication des tâches dévolues à l’Etat du fait de cette immigration depuis l’entrée en vigueur le premier juin 2002 de l’Accord sur la libre circulation des personnes avec l’UE (ACLP).

Documents à télécharger:

  • Nouvelle étude disponible en ligne: Evolution de la population étrangère et charge de travail des services de migration dans les cantons (BE, GE, SG, TI, VD, VS, ZH). Des accords bilatéraux aux accords d’association Schengen-Dublin, Lausanne: IDHEAP, 94 pages ( PDF)
  • Communiqué de presse ( PDF): "Sept services cantonaux de migration face à l’évolution de la population étrangère (2002-2008) Des réponses à géométrie variable".
  • Communiqué de l'ats sur TSR Info.ch ( PDF)

 

24.09.2009 Enquête BADAC sur les autorités et les administrations cantonales 2008
 

La BADAC va lancer tout prochainement sa nouvelle enquête auprès des 26 cantons. Les données récoltées sont déterminantes pour dresser le profil des autorités, décrire leurs activités et rôle, mais aussi pour connaître l’évolution des structures administratives ainsi que des effectifs du personnel de la fonction publique, son statut et sa rémunération. Rappelons que les données portant sur les parlements, les gouvernements, le personnel et les caisses de pension de l’Etat, tout comme les collaborations intercantonales, constituent le cœur de la BADAC. Le portail assure ainsi le monitorage des institutions politico-administratives cantonales grâce à la création d’indicateurs de l’Etat.

Les données récoltées, contrôlées et validées, sont publiées sur www.badac.ch, rendant ainsi accessible des informations essentielles sur le système des institutions politiques et administratives des cantons en Suisse, assurant par là même la transparence et l’intelligibilité de ce système complexe en utilisation des méthodes de standardisation, de monitorage et de benchmark.

Répondant à une demande actuelle, notre enquête couvre deux nouveaux thèmes:

  1. modernisation de l’Etat et réformes administratives;
  2. ordre public et justice.

Il est en effet important d’établir un état des lieux réel de la réorganisation de l’Etat en cherchant à évaluer les effets de la RPT et de la nouvelle gouvernance publique sur les institutions, mais aussi de mesurer le degré de développement du partenariats public-privé (PPP) et de l’externalisation d’une partie des tâches publiques (outsourcing). L’action de l’Etat dans le domaine de la sécurité subit également une forte pression qui tend vers une réorganisation.

La BADAC proposera ponctuellement des thèmes de politique publique qui permettront d’étendre l’offre en matière d’indicateurs d’actions de l’Etat (outputs). Comme pour les enquêtes précédentes (2001, 2004), le relevé sera réalisé en ligne et fournira des informations au 31.12.2008, ou pour la période comprise entre le 1.1 et le 31.12.2008. Les premiers résultats sont prévus pour le printemps 2010.

 

27.05.2009 Les villes et l’Etat en Suisse 1990-2009
 

Le poids de l’Etat, le profil des autorités et les tâches administratives varient fortement d’une ville à l’autre, d’abord en fonction de l’appartenance cantonale et du degré de décentralisation, mais aussi en fonction de la localisation géographique ou encore de la culture dominante. Les indicateurs BADAC pour la mesure comparative des administrations publiques et des autorités politiques urbaines, couvrant les 120 villes suisses de plus de 10'000 habitants ou membres de l’Union des villes suisses, nous aident à mieux définir le profil des cités suisses et identifier ces différences. Les cités assument parfois des fonctions de capitale politico-administrative, de centre économique, de pôle de formation, de pôle socio-sanitaire ou la somme de ces caractéristiques comme le montre notre dernière étude.

La «BADAC 2009» offre désormais un potentiel analytique bien plus grand, par exemple avec la possibilité de zoom sur les 26 capitales cantonales, la comparaison des villes selon la taille, le regroupement selon la région géographique ou encore la culture dominante. Elle permet aussi la sélection personnalisée de villes et la visualisation rapide des valeurs urbaines par canton: somme ou moyenne des valeurs des villes localisées sur le territoire cantonal. Pour les variables identiques, notre application assure désormais la comparabilité multi-niveaux entre le niveau cantonal («BADAC cantons») et le niveau communal («BADAC villes»).

Documents à télécharger:

  • Working Paper de l’IDHEAP, 1 / 2009, 56 pages ( PDF 1; PDF 2, impression sur 2 pages)
  • Nils Heuberger, Interkantonale Harmonisierung der obligatorischen Schule aus Sicht der Städte: Eine Betrachtung anhand der HarmoS-Abstimmungsresultate, Working Paper de l’IDHEAP 02/2009, 10 pages, ( PDF)

 

27.04.2009 Elections cantonales 2009
 

Les derniers résultats des élections aux parlements et gouvernements cantonaux (AG, NE, SO, VS) se trouvent sur le site de la BADAC.

Documents à télécharger:

  • Synthèse 1999-2009 (Répartition des mandats dans les parlements et les gouvernements cantonaux par parti).
  • Présentation des résultats (AG, BS, SG, SO, SZ, TG, UR, SH, VS): Tages Anzeiger.

 

2008

18.12.2008 Indicateurs de l'Etat en Suisse 1990-2008
 

Outils pour la mesure comparative des administrations publiques et des autorités politiques, cantonales et urbaines (Version 1). Les 30 indicateurs-clés présentés dans notre working paper ont pour objectif de mesurer les administrations publiques et l’Etat en Suisse dans une optique comparative longitudinale. Les résultats portent prioritairement sur les autorités, les structures et le personnel. Ils se basent sur les données les plus récentes disponibles et fournissent des informations statistiques pour les 26 cantons et les 120 villes comptant plus de 10'000 habitants. La période couvre les années 1990-2008, permettant ainsi de présenter les résultats sous forme de trend. Nos indicateurs BADAC sont constamment mis à jour et peuvent être consultés en ligne. Les tableaux thématiques servent à visualiser un groupe d’indicateurs sous forme synthétique.

Accès direct à la base de données «cantons»:
www.badac.ch/db/db.php?intro=cantons
Accès direct à la base de données «villes»:
www.badac.ch/db/db.php?intro=villes
Accès direct aux «tableaux thématiques»:
www.badac.ch/db/db.php?intro=themes

Documents à télécharger:

  • Working Paper de l'IDHEAP 12/2008, version 1.0c ( PDF, 854 Kb; PDF 2, impression sur deux pages, 708 Kb).

 

18.12.2008

Fonction publique: analyse géopolitique d’un fédéralisme à géométrie variable
 

Bien que présenté comme un modèle de stabilité, le fédéralisme est constamment remis en question. Notre étude présente quelques-unes de ses caractéristiques, lues à travers les effectifs de la fonction publique en Suisse. Pour ce faire, nous distinguons quatre types d’employeurs: Confédération, cantons, communes et corporations de droit public, lesquels représentent 10,5% du total des actifs en Suisse. Nous analysons la densité administrative, la variation des emplois et le degré de décentralisation selon la culture, le territoire et la religion. Il ressort que la fonction publique intermédiaire, c'est-à-dire les cantons, joue le premier rôle avec ses 140'000 emplois en équivalents plein temps (EPT), sur un total de 328’000, en hausse de 10,3% par rapport à 2001. Les communes occupent 38 % des agents publics (+3,6% par rapport à 2001), loin devant la Confédération, 11 % du total (en perte de vitesse: -1,2 %) et les corporations de droit public, 9% du total (+14,5%). Le taux d’administration est plus élevé dans la partie francophone que dans la partie germanophone, ainsi que dans les centres économiques et les zones frontières. Les écarts entre les cantons peuvent varier du simple au triple. En fait, deux modèles politico-administratifs transparaissent: le premier «cantonaliste» et davantage étatiste dans la partie latine, l’autre «communaliste» et décentralisé, dominant dans la partie germanophone. Le quotient de décentralisation administrative montre de grandes différences entre l’est et l’ouest, qui s’estompent toutefois avec la modernisation des institutions et le repositionnement de la Suisse face à l’Europe.

Article intitulé: «La fonction publique en Suisse: analyse géopolitique d’un fédéralisme à géométrie variable» et publié dans la revue belge: Pyramides, Bruxelles: CERAP (Centre d’études et de recherche en administration publique) ( PDF, 444 Ko).

Revue de presse:

  • Le Temps du 12-12-2008 « Le retour des cantons »
  • Le Temps du 26-03-2009 « La Suisse se recantonalise »
  • Le Temps du 27-05-2009 « La Suisse vers un Etat plus fort, mais svelte? »

 

09.10.2008 Comparatif des finances (1999-2006) sur la BADAC
 

Le nouveau comparatif des finances 2007 de l’IDHEAP est désormais disponible sous forme dynamique et consolidée dans la BADAC. Il présente pour les 26 cantons 8 indicateurs de base (I1: Couverture des charges; I2: Autofinancement de l’investissement net; I3: Engagements nets supplémentaires; I4: Poids des intérêts nets ; I5: Maîtrise des dépenses courantes ; I6: Effort d’investissement ; I7: Exactitude de la prévision fiscale ; I8: Intérêt moyen de la dette) ainsi que les 3 indices synthétiques habituels (I-SF Santé financière ; I-QGF Qualité de la gestion financière ; IS Indicateur synthétique), avec possibilité de visualisation sous forme de TREND, de cartes et de graphiques. NB Pour tous les indicateurs, une échelle continue d’évaluation remplace l’échelle discrète préexistante afin de supprimer les effets de seuils dans la fixation des notes. Dans cette nouvelle version du comparatif, l’évaluation de la couverture des charges est rendue moins sévère pour les collectivités publiques qui réalisent des excédents de revenus importants. Lien vers l'étude complète via Comparatif des finances cantonales et communales (Données cantonales au format excel).

 

01.10.2008 Cantons et communes : Un fédéralisme à géométrie variable
 

Les analyses de la BADAC sont régulièrement présentées dans le cadre de l’enseignement dispensé par l’IDHEAP, par exemple à travers le cours « Administrations publiques comparées » du nouveau Pôle suisse en administration publique (www.swipan.ch).

La dernière présentation, intitulée « Cantons et communes : un fédéralisme à géométrie variable », était destinée aux étudiants en Master PMP. Des résultats inédits, portant entre autre sur le taux d’administration multi-niveaux (Confédération, cantons, communes, corporations de droit public) selon le canton, la langue majoritaire, la religion dominante et la situation géographique, sont désormais disponibles sur notre site ( PDF (4071 Kb).

 

07.07.2008 Moyens financiers des partis politiques suisses (1994-2007)
 

Les budgets de fonctionnement des partis nationaux et cantonaux ont connu une augmentation significative au cours de ces dix dernières années. La plus forte croissance moyenne est observée au niveau national. En année non électorale (2006), les partis nationaux (PDC, PRD, PS, UDC et Verts) ont rassemblés 16.4 millions de francs et ont ainsi augmenté leur capacité financière de 60.5% par rapport à 1996. Les partis cantonaux, au cours de la dernière année sans élection, ont obtenu 22.4 millions de francs, ce qui représente une progression de 17.8% en valeurs réelles par rapport à la période 1994-1997 (tendance observée auprès d’un échantillon de 80 partis actifs de 1994 à 2007). L’étude complète peut être téléchargée sur le site de la BADAC (www.badac.ch) ou commandée directement auprès de l’IDHEAP.

  • Revue de presse:
    - NZZ du 8-07-2007 (en allemand, PDF)
    - Le Temps du 8-07-2008 ( PDF)
    - Le Quotidien jurassien du 8-07-2008 ( PDF)
    - La Regione du 8-07-2008 ( PDF)
    NB Le chargement des tableux/cartes peut prendre quelques secondes.

 

26.05.2008 BADAC 2008: Faciliter le benchmark et le monitorage des villes et des cantons
 

L'objectif de la BADAC est de faciliter et de renforcer le benchmark et le monitorage, d’abord entre les cantons, mais aussi entre les villes, pour les questions touchant les autorités politiques, le personnel de la fonction publique et les structures de l’Etat. Ces données assurent la transparence nécessaire au renforcement de la recherche en sciences administratives en Suisse.

La nouvelle application BADAC 2008 présente de nombreux « indicateurs-clés » (cantons; villes), souvent inédits, des « tableaux thématiques » (cantons; villes) ainsi que des indices tirés du palmarès des villes 2005. L’ensemble des données ont été consolidées et actualisées.

L'application 2008 fonctionne désormais sur la base d’indicateurs calculés automatiquement et avec une gestion des inputs et des outputs totalement intégrée. Un document de synthèse, présentant les indicateurs-clés au niveau des villes et des cantons, sera publié prochainement sur notre site. D’autres articles et ouvrages thématiques suivront. Les aspects informatiques (programmation PHP-MySQL) sont développés avec le soutien d’une entreprise externe (fabric | ch).

 

07.04.2008 Programme d’activités 2008
 

Nous mettons l’accent en 2008 sur la production d’une nouvelle statistique du personnel de la fonction publique qui débouchera sur une publication. Nous prévoyons également de réaliser une nouvelle enquête en collaboration avec les chancelleries et les services du personnel des cantons (automne 2008). De plus, une application plus puissante et plus conviviale que la banque de données actuelle sera tout prochainement mise en exploitation. Elle intégrera, outre les données cantonales et urbaines, des résultats communaux présentés par canton et selon d’autres niveaux de regroupement (grandes régions EUROSTAT, districts, langue majoritaire et taille de la commune etc.). Elle offrira, en plus, une nouvelle batterie d’indicateurs-clés décrivant l’état de l’Etat de manière précise et concise (avec automatisation et actualisation permanente).

 

2007

01.10.2007 Disparités intercantonales en matière d’allocations à la formation (1997-2005)
 

Analyse longitudinale et modèles d’accès aux bourses et aux prêts d’étude dans les cantons suisses. Il ressort d’une nouvelle étude de la BADAC que les disparités en matière d’octroi de bourses et de prêts d’étude restent fortes entre les cantons et les régions, pouvant varier du simple au quintuple selon l’indicateur retenu. Les pratiques, la forme et le niveau des aides financières pour les allocations à la formation sont très hétérogènes avec une évolution distincte pour trois groupes de cantons: augmentation significative dans certains cantons (de +13% à +53%), forte diminution dans d’autres (de -15% à -44%), stabilité dans le troisième groupe (± 6%). L’étude montre aussi que deux modèles de redistribution s’opposent: un premier groupe, composé principalement de cantons alémaniques, choisit d’octroyer des bourses élevées mais destinées à peu de bénéficiaires (« modèle de la pipette ») alors qu’un deuxième groupe, composé majoritairement de cantons latins, octroie peu d’argent mais à davantage de bénéficiaires (« principe du robinet »).

 

28.06.2007 Les résultats des élections fédérales du 21 octobre 2007 sont-ils prévisibles?
 

Il y a de bonnes raisons de penser que les principales tendances des élections 2007 au Conseil national peuvent être déjà prédites sur la base des élections cantonales. Ainsi, les Verts et, dans une moindre mesure, l'UDC vont probablement gagner des points aux prochaines élections d'automne. Le PRD, le PS mais aussi le PDC, quant à eux, peuvent s'attendre à un recul. C’est ce qui ressort de notre dernière étude portant sur la force des partis.

  • Communiqué BADAC 12-2007 ( PDF (34 Ko), en allemand avec résumé en français).
  • Working Paper 3-2007 ( PDF (241 Ko), en allemand avec résumé en français).
  • Accès à tous résultats

    NB Le chargement des tableux/cartes peut prendre quelques secondes.

 

15.06.2007 Contributions de la BADAC à la description et à l'analyse des villes suisses
 

La BADAC met dès aujourd’hui à disposition du grand public toute une série de nouveaux résultats permettant de brosser le portrait politico-administratif des villes suisses (nombre de sièges et part de femmes dans les parlements, personnel de la fonction publique et densité administrative etc.). Elle met également à disposition des indicateurs contextuels comme le taux de chômage, la variation de la population, la part des étrangers dans la population, la répartition selon la religion etc.). Des études présentant plus en détails ces résultats seront disponibles d'ici à fin juin 2006.

 

14 Juin 2007 Variation des emplois du secteur public et densité administrative 2001-2005
 

(NB. VERSION CORRIGEE PROVISOIRE POUR LA "DENSITE ADMINISTRATIVE": SANS LES FONDATIONS ET LES ASSOCIATIONS DE DROIT PUBLIC; INCLU LE SECTEUR PRIMAIRE). La BADAC a préparé un dossier pour la presse présentant la variation des emplois du secteur public ainsi que la densité administrative entre 2001 et 2005. Il ressort de l’étude que les emplois du secteur public (en équivalents plein temps (EPT)) ont augmenté de 6,4% en cinq ans (de 356'000 à 378'000). Des augmentations particulièrement marquées s’observent selon la forme juridique pour les emplois de l’administration centrale cantonale (+10,3%), les corporations de droit public (+14,5%) et les entreprises publiques communales (+12,5%). Les emplois de l’administration centrale fédérale ont, par contre et pour la même période, diminué de 1,2% alors que les postes des administrations communales augmentaient légèrement (+3,6%). La densité administrative (DA) par rapport à la population résidente est passée de 4,9% à 5,1% et de 10,8% à 11,6% par rapport à l'ensemble des emplois (secteur primaire inclu). Par rapport à la population, les DA les plus élevées s'observent à BS (9,5%), GE (7,6%), NE (6%), BE et SH (5,7%) et ZH (5,6%); les plus faibles à TG et SZ (<3%). Le canton de Fribourg (5,1%) se trouve exactement dans la moyenne suisse (Cs3.12, Csi3.12).
Par rapport à l'ensemble des actifs, la DA atteint un record à GE (15,1%), UR (14,3%), NE (14,2%) et FR (14,1%) et un minimum à TG et SZ (<8%). Il conviendra de déterminer l'influence de différents facteurs dans cette évolution tels que la crise économique, l'application des accords bilatéraux et la mise en place de la nouvelle répartition des tâches entre la Confédération, les cantons et les communes. La décentralisation vers les communes est déjà très marquée dans certains cantons comme le montre le graphique des emplois relevant de l'administration centrale (cf. graphique). La BADAC prépare actuellement des études longitudinales plus poussées sur ce thème (1985-2005), y compris au niveau des villes de plus de 10'000 habitants (Vs3.11, Vsi3.11a, Vs3.11b).

 

11.06.2007 Votation fédérale du 17 juin 2007
 

L'assurance invalidité (AI) dans les cantons 1997-2006 (montant des prestations; nombre de bénéficiaires; nouveaux cas déclarés par an, rentes moyennes par cas, part de bénéficiaires en %).
La part des bénéficiaires de l’assurance invalidité (parmis les assurés) varie fortement d’un canton à l’autre: élevée dans les cantons de BS (9,2%), JU (7,4%), TI (7,3%) et NE (6,7%) et faible dans les cantons de la Suisse centrale (NW, ZG, SZ: <4%) (cf. Carte) . En 2006, cette part était ainsi 2,5 fois plus élevée à Bâle-Ville que dans le canton de Nidwald (Csi5.24c). Entre 1998 et 2006, l’augmentation globale des rentes invalidités a atteint 64% en valeur réelle (Cs5.24). Au cours de la même période, le nombre de bénéficiaires de rentes AI et de rentes complémentaires (résidants en Suisse uniquement) a augmenté de 47% (de 174'240 à 256'300) alors que les nouveaux cas déclarés par an ont diminué de 4,9% (de 21'970 à 20'887). La part des nouveaux cas d’invalidité diminue depuis 2004 (Csi5.24b; Cf. Graphiques). La rente moyenne octroyée atteignait 1’592 frs par bénéficiaire en 2006 avec de faibles disparités intercantonales conformément à l'application de la réglementation relevant du droit fédéral (Csi5.24d).

 

07.06.2007 Capacity Building: Comparative analysis of public administration in Switzerland
  Capacity Building: Comparative analysis of public administration in Switzerland. Presentation for an Official Delegation from the Philippines to Switzerland, 7th of June 2007.
Part 1: Swiss political-administrative system & comparative analysis; Part 2: Public Administration & Actors Profile ; Part 3: Administrative structures & changes ( PDF 6,6 Mo)

 

17.04.2007 Derniers résultats des élections cantonales 2007
 

Derniers résultats des élections cantonales 2007 (y. c. BL, LU, TI, VD, ZH). Force des partis dans les parlements cantonaux (UDC, PRD, PDC, PS, PES, Autres): (Situation au 17 April 2007):

 

08.03.2007 Les députés âgés de 45 à 54 ans dominent les parlements cantonaux
 

La classe d'âge la mieux représentée dans les parlements cantonaux est celle des 45 à 54 ans. Les jeunes ainsi que les personnes âgées de plus de 65 ans sont largement sous-représentés. C’est ce qui ressort d’une étude réalisée (dans le cadre des travaux de la BADAC) par l’IDHEAP. En outre, l’étude démontre que les députés des parlements des cantons romands et des cantons à majorité catholique sont nettement plus jeunes que les députés des autres parlements cantonaux.

A télécharger:

  • Communiqué BADAC 11-2007 ( PDF (34 Ko), en allemand avec résumé en français).
  • Working Paper 1-2007 ( PDF (306 Ko), en allemand avec résumé en français).
  • Tableau détaillé (format excel (28 Ko)); accès direct aux résultats en ligne, cliquer ici: N, %
  • Dépêches de l'ats en français (42 Ko), in italiano (42 Ko), auf Deutsch (402 Ko) ( PDF).

 

31.01.2007 Mémento statistique des administrations et des autorités cantonales
 

La BADAC publie son premier «Mémento statistique des administrations et des autorités cantonales». Cette publication présente sur 30 pages en couleur les résultats de l’enquête BADAC 2004, complétés par d’autres données comparatives. Ce mémento, bilingue (français-allemand) et illustré par de nombreux tableaux et graphiques, sert aussi de guide d’introduction à la banque de données des cantons tout en donnant des exemples d’interactions avec le site web de la BADAC. D’autres résultats plus détaillés seront publiés prochainement.

  • (PDF, 420 Ko)

Communiqué de presse BADAC

  • (PDF, 90 Ko)

 

2006

18.12.2006 Premiers résultats de l’enquête sur les administrations cantonales 2004
 

Les données de l’enquête BADAC 2004 sont désormais librement accessibles au grand public. Le questionnaire de l’enquête 2004 (ESAC04) s'articule autour de quatre grands thèmes (questionnaire au PDF):

  1. Autorités politiques: Organisation du parlement et profil des parlementaires (nouveau); Chancellerie; Gouvernement
  2. Personnel: effectif de l’administration; type d’engagement, de statut; profil des emplois (nouveau); mouvements du personnel (nouveau); heures supplémentaires et absences (nouveau); fonctions et échelle des salaires (nouveau)
  3. Caisses de pension (nouveau)
  4. Répartition des tâches canton-communes (nouveau)

Liste complète des variables de l’enquête 2004, avec mise en évidence des nouveautés ( PDF)

Des séries chronologiques sont disponibles pour les années 1990-2006.

Pour un accès direct à la banque de données, cliquer ici.

 

11.12.2006

Salaires du secteur public cantonal
 

L'OFS vient de publier un communiqué de presse présentant les salaires du secteur public cantonal. Ces résultats - tirés de l'enquête sur la structure des salaires 2004 - sont présentés pour la première fois par canton. Ils distinguent les salaires mensuels standardisés (médians) versés dans l'administration au sens strict (sans le corps enseignant et le personnel hospitalier) des salaires du secteur de l'enseignement ou de la recherche du degré post-obligatoire (notamment lycées, écoles professionnelles, HES et universités). Ces résultats, ventilés selon le sexe, sont intégrés dans la base de données de la BADAC. Les communiqués et les tableaux de l'OFS peuvent être téléchargés au format PDF.

Communiqué de presse ( PDF, en français)

Tableaux:

  • Salaires dans l'administration au sens strict (format excel)
  • Salaires du corps d'enseignants postobligatoire (format excel)

Graphiques:

 

21.11.2006

Femmes aux sein des parlements et des gouvernements cantonaux
 

Dernier état au 21.11.2006.
- Part des femmes dans les parlements cantonaux (tableau, format excel)
- Part des femmes dans les gouvernements cantonaux (tableau, format excel)

05.10.2006 Indice BADAC de la force des partis dans les parlements et les gouvernements
 

Indice BADAC de la force des partis dans les parlements et les gouvernements cantonaux (série chronologique: 1990 à début octobre 2006) (en collaboration avec l'Université de Genève, Département de science politique).

  • Communiqué de presse ( PDF, seulement en allemand)
  • Tableaux (format excel)

Revue de presse:

 

02.10.2006 Procédure de consultation des données de l'enquête 2004
 

Les résultats de l'enquête sur les administrations cantonales 2004 (corrigés et commentés) sont désormais intégrés dans la base de données dynamique de la BADAC. Une phase de test est en cours avec un accès réservé pour les responsables de la récolte. L'enquête fournit une somme d'informations comparatives inédites sur le plan cantonal (autorités, emplois, répartition des tâches canton-communes). Après la validation de ces données par les Chanceliers cantonaux, les premiers résultats seront publiés et les données seront rendues accessibles pour le public via www.badac.ch

 

08.06.2006 Une nouvelle base de données pour les villes suisses
 

La BADAC offre désormais à ses utilisateurs une nouvelle plate-forme qui permet d’obtenir online et en temps réel des données disponibles pour les 140 villes suisses. Cette base de données distingue les « requêtes simples » (univariées) des requêtes en mode « expert » (avec options de standardisation, de tri, de regroupement, de calculs mathématique et statistique). Elle contient pour l’instant une vingtaine d’indicateurs pour les années 2001-2004. Il est prévu d’alimenter cette base régulièrement avec de nouveaux indicateurs utiles non seulement aux autorités urbaines (parlements et gouvernements), mais aussi aux administrations et au public en général. Les tableaux sources ont été fortement consolidés et intégrés dans un puissant moteur de recherche qui inclut les résultats de l’enquête réalisée auprès des villes en 1999.

Accéder aux chiffres-clés en deux clics. Il est désormais facile de se faire une meilleure idée du profil des villes et des cantons suisses via une page synthétique contenant une liste d’indicateurs et de liens. Pour les villes, ces indicateurs sont répartis dans trois dimensions (Institutions politiques ; Aspects démographiques ; Aspects socio-économiques).

Nouveau design du site www.badac.ch. La présentation du site de la BADAC a pu bénéficier d’un sérieux lifting. Parmi les nouveautés, citons pêle-mêle : une homepage modernisée (davantage intégrée dans la ligne du site de l’IDHEAP), une entrée permettant un accès direct aux données villes ou cantonales ; un menu épuré et un accès direct aux chiffres-clés.

 

12.04.2006 Nouvel "Indice BADAC de la force des partis cantonaux avril 2006"
 

Nouvel "Indice BADAC de la force des partis cantonaux avril 2006" (en collaboration avec l'Université de Genève, Département de science politique)
Communiqué de presse ( PDF, seulement en allemand).

 

20.02.2006 Nouvelle enquête sur les administrations cantonales (ESAC04)
 

L’enquête sur les administrations cantonales (ESAC04) rassemble les données les plus récentes sur les autorités politiques (gouvernements, parlements, organes d’Etat-major), les agents publics et la gestion du personnel, les caisses de pension et la répartition des tâches canton-communes. Ces données cantonales couvrent la période du 1.1 au 31.12.2004 et pourront être en partie comparées avec les données d'enquêtes remontant jusqu’à 1990. Les résultats ont été récoltés auprès des chancelleries cantonales et auprès des services du personnel des cantons. L’équipe BADAC procède actuellement aux tests de plausibilités et aux relances auprès des responsables de la récolte pour compléter les données manquantes et optimaliser la qualité des informations. Les premiers résultats seront publiés en automne 2006 sous forme de communiqués de presse. Le questionnaire de l’enquête peut être consulté online (en français ou en allemand, PDF 2,1 Mo).

L’équipe BADAC a procédé ces dernières semaines à d’importants travaux d’actualisation et de consolidation des données. Ces travaux touchent autant la Banque de données dynamique que les tableaux excel téléchargeables : mise à jour et ajouts de nouveaux indicateurs, variables de standardisation, séries chronologiques (1990-2005)). Les tableaux excel, tous accessibles au grand public, servent à la fois de sources d’alimentation de la banque de données dynamique et d’archives. Ils sont inclus dans le moteur de recherche de la BADAC.

Le moteur de recherche de la BADAC est désormais beaucoup plus puissant. Il a été complété par une trentaine de nouveaux mots-clés ainsi qu’avec des liens sur les données couvrant les villes suisses. La nomenclature des tableaux a été revue afin de permettre, entre autres, de relier les données cantonales avec les données urbaines.

L’équipe BADAC procède - parallèlement et avec un budget très modeste - aux derniers tests en vue du lancement de sa nouvelle banque de données portant sur 140 villes suisses. Cette dernière sera présentée en avant-première à l’occasion de la journée « ETAT et TIC » qui se déroulera le 29 mars 2006 au Palais de Beaulieu à Lausanne. Cette conférence porte sur le rôle des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans les collectivités publiques. Elle est organisée (comme en 2005) par l’IDHEAP dans le cadre de « Business Software & Services ».

 

2005

15.12.2005 Mémo pour la partie "Villes" de la BADAC
 

La partie villes de la BADAC possède dès à présent son mémo (html ; PDF). Celui-ci donne une orientation générale et décrit les travaux réalisés par la BADAC pour la partie "villes" depuis 1999 (méthodologie, échantillon, sources, tableaux, base de données). Par "villes", nous entendons toutes les communes possédant au moins 10'000 habitants. Les données de la BADAC-villes comprennent également les données des cités possédant moins de 10'000 habitants pour autant qu'elles soient membres de l'Union des villes suisses. Deux articles sont en voie de publication: a) le premier présente les potentiels de la statistique urbaine pour les chercheurs et les autorités (publication prévue en mars 2006) ; b) le second présentera les principaux résultats de l'enquête de 1999 sur les administrations des villes.

Pour la partie cantonale, nous avons procédé à des actualisations de données dans la base de données dynamique (pour 2002: 13 indicateurs; 2003: 11; 2004: 7). Nous avons également mis à jour (parfois jusqu'en 2005) de nombreux indicateurs BADAC ainsi que les données du comparatif des finances ("Update").

 

14.11.2005

Indice BADAC de la force des partis cantonaux 2005
 

Nouvel "Indice BADAC de la force des partis cantonaux 2005" (en collaboration avec l'Université de Genève, Département de science politique)

Communiqué de presse (format PDF, seulement en allemand).

Tableaux (format excel).

 

27.10.2005 Lancement de l’enquête sur les administrations cantonales 2004 (ESAC04)
 

La phase de consultation de la nouvelle enquête sur les administrations cantonales est terminée. Les questionnaires, qui seront remplis online (moyennant des codes d’accès sécurisés), soit en français, soit en allemand, sont prêts. Ont pris part à la phase de consultation et au pretest des questionnaires : les coordinateurs et les responsables du personnel des cantons de Berne, de Vaud et du Jura. Le lancement proprement dit de l’ESAC04 (auprès des 26 cantons) aura lieu dès le 2 novembre prochain. Le délai de réponses est fixé à la fin de l’année 2005. Les définitions et les instructions relatives à l’enquête peuvent être consultés librement. Les premiers résultats seront vraisemblablement publiés au début du printemps 2006.

Soutien financier assuré pour 2006-2007. La Conférence des directeurs des finances (CDF) a décidé, sur recommandation de la Conférence des chanceliers d’Etat, d’assurer le financement du projet BADAC pour les années 2006-2007. Cette décision est d’autant plus appréciable que la CDF a souligné dans sa réponse que les travaux et les publications de la BADAC et de l’IDHEAP étaient de plus en plus utilisés en Suisse alémanique.

 

23.08.2005 Intégration des données villes dans la banque de données dynamique
  L’équipe BADAC travaille à l’intégration des données villes dans la banque de données interactive. Dans un premier temps, une trentaine d’indicateurs seront intégrés pour 140 villes suisses. Dans un deuxième temps, les données de l’enquête réalisée en 1999 (ESAV99) seront elles aussi intégrées en partie dans la banque de données. Les résultats exhaustifs de l’enquête 1999 pourront toutefois toujours être consultés.
Les tableaux statistiques non dynamiques et au format excel ont été mis à jour (cf. update) et des nombreux nouveaux tableaux (cf. new) sont maintenant disponibles. Des discussions sont actuellement en cours avec des représentants de l’Union des villes suisses pour réaliser une nouvelle enquête auprès des villes en 2006.

 

21.04.2005 Le nouveau Palmarès des villes où il fait bon vivre
 

Le nouveau Palmarès des villes où il fait bon vivre est publié en collaboration avec L'Hebdo. Cette année, l’échantillon se limite aux 31 villes romandes de 10'000 habitants et plus ( carte format PDF, 1,5 Mo). Sur les 30 indicateurs retenus en 2005, 15 sont nouveaux et une partie des anciens ont été consolidés. Ces indicateurs sont distribués dans cinq dimensions (quatre en 2004) "Dynamisme économique", "Conditions de vie", "Santé, social, culture", "Environnement et transports" (nouveau) et "Politique et institution". Le ranking se base sur les statistiques officielles les plus récentes publiées mais aussi sur de nouvelles données inédites.

Dossier complet IDHEAP / L'Hebdo: (Méthodes, sources et résultats).

 

13.04.2005 Les cantons suisses sous la loupe (Autorités, employés publics, finances)
 

La nouvelle publication de la BADAC est dès à présent disponible.

167 pages, 45 illustrations, 24 tableaux, CHF 36.-, ISBN 3-258-06886-0

Ce livre collectif présente, pour la première fois et sous forme illustrée, les résultats de diverses enquêtes menées auprès des administrations cantonales depuis le début des années 1990. Ces résultats sont complétés par d'autres types de données relatives aux cantons.

Le livre est disponible en librairie ou à commander auprès des Editions Haupt
(en français ou allemand).

Revue de Presse:

  • (PDF, 370 Ko, La Tribune de Genève - 10.11.2005)
  • (PDF, 1.0 Mo, Cash - 10.11.2005)
  • (PDF, 20 Ko, NZZ - 14.04.2005)
  • (PDF, 20 Ko, FACTS - 28.04.2005)
  • (PDF, 160 Ko, Die Südostschweiz, in: Der Schwyzer Bote, 4.05.2005)

Communiqué de presse

  • (PDF, 150 Ko)
  • (HTML, carte et graphiques)

Extraits à télécharger:

 

22.02.2005 Financement des partis cantonaux et indemnités parlementaires 2001-2004
  L'évolution dans sept grand cantons suisses: AG, BE, GE, LU, SG, VD, ZH (format PDF; en allemand)

 

2004

29.11.2004 Nouvel indice de la force des partis cantonaux 2004
 

Communiqué de presse BADAC

Communiqué de presse de l'ATS

 

15.11.2004

Les concordats intercantonaux : clé de voûte du fédéralisme suisse
 

Présentation d’une analyse quantitative des concordats intercantonaux (1848-2003), basée sur la banque de données des concordats de l’Institut du fédéralisme de l’Université de Fribourg.

Communiqué de presse BADAC

Communiqué de presse de l'ATS

 

27.05.2004 Le volet villes de la BADAC sera renforcé en 2004
 

L’équipe BADAC prépare actuellement une nouvelle enquête sur les administrations et la qualité de la vie dans les villes (ESAV 04). Cette enquête sera réalisée en partenariat avec l’Union des Villes suisses et soumise à un groupe d’experts. Le volet « Qualité de la vie » constitue une nouveauté qui répond à de réelles attentes de la part du public et des médias. Afin de faciliter la récolte des données, le questionnaire villes sera court et administré on-line via les secrétaires municipaux. L’échantillon de l’ESAV04 sera constitué des 123 villes membres de l’UVS en 2003 et une forte participation est attendue afin de garantir une bonne représentativité des données sur le plan national.
Toujours pour le volet villes, de nouveaux tableaux et indicateurs statistiques sont à disposition sur le site de la BADAC. A terme, l’idée est d’intégrer plus largement les données des villes dans la nouvelle application et de pouvoir réaliser des analyses comparatives/longitudinales villes-cantons. La réussite du volet villes de la BADAC dépend largement du soutien financier que les villes lui accorderont.

Par ailleurs, la prochaine Enquête suisse sur les administrations cantonales est repoussée au début de l’année 2005. Pour les cantons, l’accent est mis en 2004 sur la publication des résultats et la consolidation des données. La publication du rapport détaillé est prévue pour le mois de septembre.

 

09.03.2004 Comparer les cantons et les villes suisses sur Internet
 

Comparer les cantons et les villes suisses sur Internet, troisième communiqué de presse de l'enquête suisse sur les administrations cantonales (ESAC 02).

La nouvelle banque de données des cantons et des villes suisses (BADAC) est désormais assessible au public.
Un moteur virtuel pour scanner le fédéralisme: www.badac.ch
Les données couvrent les grands domaines suivants: 1. Gouvernement et parlement (institutions politiques) ; 2. Structures administratives et organisation de l'Etat ; 3. Agents publics; 4. Collaborations intercantonales et réformes communales ; 5. Santé et sécurité sociale ; 6. Education, sciences et culture ; 7. Justice et police ; 8. Travaux publics (y.c. énergie, environnement) et transports ; 9. Economie ; 10. Finances publiques ; 11. Population et emploi.
Exemple de résultat: le salaire des enseignants du secteur primaire par canton.

Communiqué de presse BADAC

Communiqué de presse de l'ATS

Revue de presse:

  • (PDF, 360 Ko, Der Bund)
  • (PDF, 90 Ko, 20 minutes)
  • (PDF, 110 Ko, Blick)
  • (PDF, 290 Ko, Schwyzer Bote)
  • (PDF, 100 Ko, Corriere del Ticino)

 

29.01.2004 Palmarès des villes romandes 2004
 

Un comparatif des cités où il fait bon vivre a été réalisé et publié en collaboration avec L'Hebdo. Pour ce faire, l'équipe BADAC a mis au point un système d'indicateurs à partir de sources publiées et gratuites. 42 villes suisses (de 10'000 habitants et plus) ont ainsi été sélectionnées et comparées en fonction de 20 critères regroupés selon quatre dimensions: "Conditions de vie et environnement", "Dynamisme économique et emploi", "Prestations socio-culturelles" et "Participation politique et administration publique".

Dossier IDHEAP / L'Hebdo: Premier classement des villes romandes

  • (HTML, Dossier, Méthodes et résultats)

Revue de presse:

  • (PDF, 1.9 Mo, L'Hebdo - 29.01.2004)
  • (PDF, 550 Ko, La Gruyère)
  • (PDF, 160 Ko, La Liberté)
  • (PDF, 140 Ko, Le Quotidien Jurassien)
  • (PDF, 300 Ko, 24heures)

 

2003

1.12.2003 Les gouvernements cantonaux sous la loupe
 

Deuxième communiqué de presse de l'enquête suisse sur les administrations cantonales (ESAC 02): Les gouvernements cantonaux sous la loupe.

Communiqué de presse BADAC

Communiqué de presse de l'ATS

 

11.2003

Comparatif des finances cantonales 2002
 

Comparatif des finances cantonales 2002. Un fichier présente l'évolution 1999-2003 des indicateurs santé financière, qualité de la gestion financière et indicateur synthétique.

Comparatif des finances communales 2001 et 2002 (chefs-lieux des cantons).

 

09.2003 Comment les cantons financent les politiciens et les partis politiques?
 

Communiqué de presse BADAC

Communiqué de presse de l'ATS

 

 

Agrandir le texte Réduire le texte Imprimer Contact Plan du site Page d’accueil

Aide Droits d’usage Abréviations Définitions Typologies

News

Définition du secteur public selon l'OFS

Foire aux questions FAQ (15.06.2015)

Chiffre de la semaine

- Cantons

Sociétés au RC (N), p. 1000 hab.

Superficie (ha), p. 1000 hab.

Condamnations p. 1000 hab 1990-2014: CP, LCR, LStup; Part des condamnations selon CP en %.

Dépenses p. l'ordre et sécurité publ., déf. 2013 en 1000 CHF, p.1000 hab. resp. p. la justice 2013, p.1000 hab.

Densité hospitalière 2003-14, p. 1000 hab.

Densité d'EMS 2006-14, p. 1000 hab.

Dépenses pour la santé 2008-2013, en 1000 CHF, p. 1000 hab.

Dettes des cantons et de leurs communes 1990-2013 p. 1000 hab.

Bilan social genevois (Pdf; correctif art. TdG)

Police cantonale: brigades spécialisées

Emplois de la fonction publique par type d'employeur 2012,
p. 1000 hab.

PIB par canton (OFS), PIB par hab

RPT 2008-2013
(paiements; écarts)

Performances 01-08:

Langue/région S3 S2

Fusion de communes

- par région; canton

Struct.administratives
-Working paper (pdf)

- Villes
Infractions selon CP
2014 (p. 1000 hab.)

Emplois de la fonction publique par type d'employeur 2011,
p. 1000 hab
.

Concurrence fiscale: Chefs-lieux (03-09)

Villes (Publication)

- Autres

Effectifs de la fonction publique en France (insee)

Europe miniature pdf

 

Conférences
2015-2012

Court administration

Toulouse (F) (EGPA)

Versailles (F) (Esri, Programme)

Speyer (D) (EGPA)

ESRI-CH/IGUL

Interlaken (GSC)

Fribourg (SSH)

Vaduz (LI) (abtracts)

Bergen (NO) (Paper)

Plus d'infos

Services de migrations

Sept services cantonaux de migration face à l’évolution de la population étrangère

Elections fédérales 2011 (par canton)

Participation (taux)

Députés (CN, carte)

Femmes (CN, %)

Particip. (votations)

Candidats CN, CE (smartvote)

Parlament.ch

Elections 2011

Institutions fédérales

Elections cantonales

La BADAC actualise en temps réel les résultats aux élections cantonales

Législations

Modification des constitutions cantonales, initiatives législatives, concordats, référendums financiers
(Institut du fédéralisme)

Administration fédérale

news.admin.ch

 

 

 

© 2010 IDHEAP - BADAC | BADAC, Route de la Maladière 21, 1022 Chavannes-près-Renens | http://www.badac.ch